La nécropole gallo-romaine de la Citadelle à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire). Agrandir l'image

La nécropole gallo-romaine de la Citadelle à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire).

AHR-05

Neuf

M. AUGROS, M. FEUGERE (dir.) - AHR-05 - La nécropole gallo-romaine de la Citadelle à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), 2002, 206 p., 4 fig., 108 pl. (ISBN: 2-907303-60-0)

La nécropole gallo-romaine de la Citadelle, connue par diverses découvertes depuis le XIXe s., a fait l’objet d’une fouille de sauvetage durant l’hiver 1976-77. On trouvera ici la description des 213 tombes (dont 161 peuvent être localisées sur le plan général du cimétière), ainsi que le catalogue et l’illlustration de leur mobilier.

Plus de détails

39,00 €

En savoir plus

Il s’agit pour la quasi-totalité de tombes à incinération, datables entre le début du Ier et le milieu du IIe s. de notre ère. Le cimetière, installé en bordure de la voie d’Autun, au NO de la ville antique, devait avoir des possibilités d’extension limitées puisque le site a fait l’objet de plusieurs recharges destinées à permettre l’installation de nouvelles fosses en épargnant autant que possible les tombes antérieures. Malgré ces aménagements, les arasements ont été nombreux ; le sol d’utilisation du cimetière devait être en permanence jonché de cendres et de fragments provenant de tombes perturbées. L‘utilisation d’un ustrinum collectif, non retrouvé dans l’aire de fouille, entraînait elle aussi la présence d’un abondant mobilier dans le comblement des fosses, dont une partie seulement provient d’offrandes primaires de la sépulture. Ces caractéristiques, particulières à ce cimetière urbain, ne doivent pas occulter l’intérêt d’ensembles qui nous révèlent la vie quotidienne et les usages funéraires de la population gallo-romaine de Cabilonnum au début de l’Empire.

30 autres produits dans la même catégorie :