Outils, bâtiments et structures d’exploitation des campagnes du nord de la Gaule Agrandir l'image

Outils, bâtiments et structures d’exploitation des campagnes du nord de la Gaule

MI-66

Neuf

MI-66. Outils, bâtiments et structures d’exploitation des campagnes du nord de la Gaule. Essai de caractérisation des équipements et des activités des établissements ruraux (Ier-Ve s. apr. J.-C.). Guillaume Huitorel. 2020, 556 p., ill. coul. (ISBN : 978-2-35518-105-4). Collection dirigée par M. Feugère.

Plus de détails

62,56 €

En savoir plus

Le développement de l’archéologie agraire et l’exploration plus systématique des parties économiques et fonctionnelles des établissements ruraux offrent la possibilité de proposer une synthèse sur l’équipement des domaines du nord de la Gaule à l’époque romaine. À partir d’un échantillon de 140 exploitations fouillées, notamment dans le cadre d’opérations d’archéologie préventive, 1 600 équipements mobiliers et immobiliers ont été répertoriés. Ils représentent plus de 70 outils, bâtiments et structures de nature différente, qui, appréhendés par leur structure, leur fonctionnement et leur fonction, donnent une image très complète de l’équipement des exploitations au moment de leur fonctionnement, malgré des biais liés aux difficultés d’identification et à la non-conservation de certains matériaux comme le bois, l’osier ou encore le cuir. L’identification récurrente de greniers, bâtiments de stabulation, séchoirs ou encore sonnailles, faucilles et faux témoigne d’une activité domaniale d’abord tournée vers l’agriculture et l’élevage, ainsi que vers la transformation de produits alimentaires, sans exclure toutefois les activités d’acquisition et de transformation de matériaux à des fins non alimentaires représentées par les fours artisanaux, les marteaux ou encore les ciseaux.
Les reconstitutions puis expérimentations menées sur les séchoirs, les outils à lier et les échardonnoirs, ainsi que l’intégration systématique de l’ensemble des équipements dans les processus de production ont permis de préciser la nature de ces activités, qui prennent part à l’entretien et au fonctionnement des exploitations et dépassent parfois même ce cadre pour participer à l’économie des domaines. Enfin, l’étude de certains équipements comme les fosses à fumier, les moulins hydrauliques ou encore le vallus incite à identifier une dépense des domaines dans des installations et des outils performants que l’on peut, dans certains cas, qualifier d’innovations. Ces observations permettent manifestement de reconsidérer certains poncifs, parfois encore en vigueur, qualifiant l’économie antique d’autarcique et de stagnante, freinée par un retard technique et par l’esclavage. L’identification et la caractérisation des équipements renvoient, à l’inverse, l’image d’une économie plus ouverte associant des acteurs différents par leur superficie bâtie et cultivée, et qui emploient tous, à leur échelle, des infrastructures et des outils efficaces.


Partie I - Pour une étude des équipements : historiographie, sources et méthodes d’inventaire et de caractérisation.

Partie II - Étude raisonnée des équipements immobilier et mobiliers.

Partie III - Les équipements comme révélateurs des activités des établissements ruraux

Essai de synthèse, Conclusion, Annexes, Répertoire, Bibliographie

Disponible d'occasion

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

30 autres produits dans la même catégorie :