Le mobilier funéraire de type franc et mérovingien dans le Kent et sa péripherie Agrandir l'image

Le mobilier funéraire de type franc et mérovingien dans le Kent et sa péripherie

EM-13

Neuf

Jean SOULAT. EM-13. Le mobilier funéraire de type franc et mérovingien dans le Kent et sa périphérie. Préface de Patrick Périn. 2018, 532 p., ill. coul. ISBN : 978-2-35518-078-1

Plus de détails

63,00 €

En savoir plus

Cet ouvrage est le résultat de la thèse en archéologie médiévale de Jean Soulat, soutenue en 2015 à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne sous la direction de Joëlle Burnouf et Anne Nissen. Il présente l’étude du mobilier funéraire de type franc et mérovingien daté des Ve-VIIe siècles et localisé dans le Kent, région du sud-est de l’Angleterre, et sa périphérie. Répartis au sein de 60 nécropoles, 974 objets de type franc et mérovingien ont été inventoriés. 81 % du mobilier a été retrouvé dans le Kent avec la mise en avant de sites majeurs comme la nécropole de Buckland à Dover, de Bifrons, de Mill Hill ou de Finglesham. Provenant de fouilles anciennes du XVIIIe siècle mais également de découvertes récentes, ce mobilier se distinguent par des éléments de parure variés (fibules, boucles d’oreille, épingles, etc.), des garnitures de ceinture, de l’armement ou encore des récipients de différentes natures (céramique, verrerie ou alliage cuivreux). A la suite d’une historiographie du sujet, l’objectif de cette publication est de comprendre comment et pourquoi ce mobilier archéologique propre aux assemblages d’objets de la Gaule des Ve-VIIe siècles, se retrouve dans les contextes funéraires anglo-saxons. Quelles causes et conclusions peut-on en tirer ? Oui, la présence de ce mobilier dit « exogène » est liée aux contacts trans-Manche, mais de quelles natures sont-ils ? S’agit-il d’échange, de commerce, de lien politique et/ou diplomatique, de migration, de circulation de personnes ? À travers la présence de ce mobilier funéraire et des témoignages qui montrent la circulation de ces objets, l’intérêt est de montrer que cet espace maritime ne constitue pas une barrière naturelle empêchant les populations et les échanges qui interagissent mais permet plutôt de créer une zone privilégiée du commerce où s’entremêlent différentes cultures au cours du haut Moyen Âge.

SOMMAIRE 

REMERCIEMENTS 

PREFACE 

AVANT-PROPOS 

ABSTRACT 

CHAPITRE I – PRESENTATION

I. CHOIX DES TERMES EMPLOYES

II. AIRE CHRONO-CULTURELLE

III. PROBLEMATIQUES ABORDEES

CHAPITRE II – CONTEXTE HISTORIQUE

I. LA PERIODE DES GRANDES MIGRATIONS (IIIE-VE SIECLES)

II. FONDATION ET DEVELOPPEMENT GEOPOLITIQUE DES ROYAUMES DU SUD-EST DE L’ANGLETERRE

CHAPITRE III – ETAT DE LA QUESTION

I. APERÇU DE LARCHEOLOGIE FUNERAIRE ANGLO-SAXONNE

II. DIVERSITE DE LA CULTURE MATERIELLE ANGLO-SAXONNE

III. HISTORIOGRAPHIE DES TRAVAUX MENES

CHAPITRE IV – ETUDE DU MOBILIER FUNERAIRE DANS LE KENT ET SA PERIPHERIE

I. PRESENTATION DES NECROPOLES ANGLO-SAXONNES ETUDIEES

II. PRESENTATION DU CORPUS

III. MOBILIER FUNERAIRE DE TYPE FRANC

IV. MOBILIER FUNERAIRE DE TYPE MEROVINGIEN

CHAPITRE V – ANALYSE ET INTERPRETATION DU MOBILIER ETUDIE

I. ANALYSE TYPOCHRONOLOGIQUE DU MOBILIER

II. REPARTITION DU MOBILIER FUNERAIRE DE TYPE FRANC ET MEROVINGIEN PAR COMTE ETUDIE

III. LE MOBILIER FUNERAIRE DANS SON CONTEXTE

IV. SIGNIFICATION DU MOBILIER DE TYPE MEROVINGIEN 

V. LES CAUSES DE LA PRESENCE DES OBJETS DE TYPE MEROVINGIEN

VI. LES INFLUENCES MEROVINGIENNES ET LA QUESTION DE LA FABRICATION DES ARTEFACTS

CHAPITRE VI – ANALYSE ET INTERPRETATION CROISEE DU MOBILIER FUNERAIRE TRANS-MANCHE  

I. DU MOBILIER DE TYPE ANGLO-SAXON ET MEROVINGIEN DANS LESPACE TRANS-MANCHE

II. INTERPRETATIONS CROISEES DU MOBILIER

CONCLUSION

BIBLIOGRAPHIE

ANNEXES 

NOTICES DES SITES ETUDIES

INVENTAIRE DU MOBILIER

INVENTAIRE DU MOBILIER PAR PHASE CHRONOLOGIQUE

INVENTAIRE DES 321 TOMBES DE LETUDE DE CAS

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

9 autres produits dans la même catégorie :