Merowingerzeitlicher Armschmuck aus Metall Agrandir l'image

Merowingerzeitlicher Armschmuck aus Metall.

EM-02

Neuf

Barbara WÜHRER - Merowingerzeitlicher Armschmuck aus Metall,2000, 202 p., 119 fig.(ISBN: 2-907303-29-5)

A l’époque mérovingienne, les parures de bracelets se caractérisent par la survivance des formes romaines tardives. Les formes les plus récentes comprennent des bracelets en fer et d’autres à extrémités évasées : deux modèles qui, pour autant, n’atteignent pas leur apogée avant le haut Moyen Age. Les bracelets à extrémités évasées ont été particulièrement populaires pendant l’époque mérovingienne, au cours de laquelle ils constituent presque la moitié des anneaux connus pour la période. On peut également retracer l’évolution de cette forme de l’or à l’argent, puis au bronze.
Les bracelets du VIIe s. se caractérisent, outre leur diversité de formes, par une régionalisation croissante, que l’on peut démontrer par la diffusion géographique limitée de certains modèles. En ce qui concerne l’Allemagne du Sud, divers éléments décoratifs permettent de définir des styles locaux dans certaines régions.

Plus de détails

36,02 €

En savoir plus


Le chapitre sur la datation et la diffusion des différents types est suivi par des recherches sur le poids, la taille et le port des parures. Comme précédemment, on peut retrouver à partir de ces critères des différences régionales et suprarégionales. Le chapitre sur le statut social des femmes portant les bracelets massifs en argent à extrémités évasées démontre que ce type, au VIe siècle, était de toute évidence un signe de noblesse.A l’époque mérovingienne, les parures de bracelets se caractérisent par la survivance des formes romaines tardives. Les formes les plus récentes comprennent des bracelets en fer et d’autres à extrémités évasées : deux modèles qui, pour autant, n’atteignent pas leur apogée avant le haut Moyen Age. Les bracelets à extrémités évasées ont été particulièrement populaires pendant l’époque mérovingienne, au cours de laquelle ils constituent presque la moitié des anneaux connus pour la période. On peut également retracer l’évolution de cette forme de l’or à l’argent, puis au bronze.
Les bracelets du VIIe s. se caractérisent, outre leur diversité de formes, par une régionalisation croissante, que l’on peut démontrer par la diffusion géographique limitée de certains modèles. En ce qui concerne l’Allemagne du Sud, divers éléments décoratifs permettent de définir des styles locaux dans certaines régions.
Le chapitre sur la datation et la diffusion des différents types est suivi par des recherches sur le poids, la taille et le port des parures. Comme précédemment, on peut retrouver à partir de ces critères des différences régionales et suprarégionales. Le chapitre sur le statut social des femmes portant les bracelets massifs en argent à extrémités évasées démontre que ce type, au VIe siècle, était de toute évidence un signe de noblesse.ion de cette forme de l’or à l’argent, puis au bronze.

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

13 autres produits dans la même catégorie :