L'habitat carolingien du Grand Longueron (Champlay, Yonne). Agrandir l'image

L'habitat carolingien du Grand Longueron (Champlay, Yonne).

EM-09

Neuf

Didier PERRUGOT (et coll.) L'habitat carolingien du Grand Longueron (Champlay, Yonne).Origine et mutation d'un grand domaine foncier au Haut Moyen Age (VIIe-IXe siècles) (Préface de P. Périn), 2008, 238 p., 120 p. 120 fig. (ISBN: 978-2-35518-003-3)

Le Grand Longueron, hameau de la commune de Champlay (Yonne), est le site d’un habitat carolingien des VIIIe-IXe siècles, une exploitation agricole de la vallée de l’Yonne fouillée de 1978 à 1981. L’étude rend compte des données de terrain et propose diverses contributions scientifiques (dendrochronologie, carpologie, anthracologie, ostéologie, étude des bois gorgés d’eau, analyses par le 14C). Elle fait aussi appel aux données historiques fournies par les archives, et met en lumière au plan local un épisode du réchauffement climatique des années 800-900.

Plus de détails

Ce produit n'est plus en stock

39,81 €

En savoir plus

L’interprétation historique occupe une part importante de cet ouvrage qui tend notamment à reconstituer de la façon la plus minutieuse possible la vie quotidienne d’une exploitation agricole carolingienne, faisant notamment appel à une démarche de type ethno-archéologique. Mais l’interprétation va plus loin, replaçant l’habitat dans le contexte socio-économique de son temps et dans le cadre d’un vaste domaine agricole centré sur Champlay : une villa relevant d’un grand propriétaire foncier. Elle démontre aussi de façon convaincante la création de l’habitat dans un contexte de réchauffement climatique régional qui a conduit les hommes à augmenter les espaces cultivés, donc la production agricole.
Ainsi, la place du Grand-Longueron apparaît originale au sein des problématiques actuelles de l’archéologie de l’habitat rural du haut Moyen Âge dans la moitié nord de la France. Comme beaucoup d’autres, cet habitat a bien été fondé en un lieu nouveau, au seuil de la période carolingienne, témoignant ainsi d’une pression économique et démographique. Mais à la différence de beaucoup d’autres habitats, abandonnés entre le IXe et le XIe siècle, il a été à l’origine du hameau médiéval dont le Grand-Longueron actuel est l’héritier. Le résultat de cette vaste enquête, c’est la publication d’un dossier archéologique et scientifique quasi-encyclopédique : 238 pages de texte, 120 illustrations dont 48 planches, avec la description de plus de 800 objets de fouille.

13 autres produits dans la même catégorie :