J.-G. BULLIOT. Correspondance familiale Agrandir l'image

J.-G. BULLIOT. Correspondance familiale

AHA-02

Neuf

J.-G. BULLIOT. Correspondance familiale. Sous la direction de Jean-Loup Flouest, avec la collaboration de Jérôme Lequime. Coll. AHA 2 , 2020, 480 p. , coul, (ISBN: 978-2-35518-074-3)

Co-édition avec les éditions du pas de l'âne.

Plus de détails

25,59 €

En savoir plus

Correspondance familiale d’un érudit bourguignon, fouilleur du Mont Beuvray


S’adressant à sa femme, Bulliot nous livre avec beaucoup de spontanéité quelques-unes des grandes étapes de ses découvertes archéologiques à travers ces lettres qui couvrent toutes les campagnes de fouille depuis 1865
jusqu’en 1902, avec le remarquable soutien personnel de Napoléon III en 1867. Lorsque son épouse meurt à 57 ans en 1885, ce sont les lettres à sa fille Thérèse qui nous permettent de continuer à marcher dans ses pas.
Comme tous les passionnés, Bulliot va devoir, dans une période de bouleversements sociaux et intellectuels, composer avec toutes les contraintes de la vie familiale, professionnelle, citoyenne et spirituelle. Tous ces fragments
de vie nous permettent, comme dans un puzzle, de reconstituer les différentes facettes de ce travailleur infatigable, tour à tour prospère négociant en vins, esthète romantique, père de famille exigeant, citoyen protecteur du
patrimoine et chrétien engagé.


Soigneusement conservées par sa fille Thérèse, ce sont près de 300 lettres écrites entre 1855, Bulliot a 38 ans,
et 1902, date de sa mort, qui nous sont proposées après leur découverte dans la bibliothèque d’Autun. Au fil de cette
archive familiale, nous avons l’occasion, assez rare, d’une part, d’assister à la mise en place des cadres intellectuels et administratifs qui vont instituer durablement les Antiquités Nationales en France. Nous pouvons, d’autre part, suivre le cheminement d’un des plus grands archéologues  de la deuxième moitié du XIXe s. dans sa démonstration que, sur le Mont Beuvray, se trouvait bien l’oppidum de Bibracte, la capitale des Eduens, au moyen de recherches de terrain, qui, poursuivies par son neveu par alliance, Joseph Déchelette, seront à l’origine des fondements de l’archéologie gauloise.

Demo BULLIOT Int

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

1 autres produits dans la même catégorie :