Monnaie et société chez les peuples gaulois de la basse vallée de la Seine Agrandir l'image

Monnaie et société chez les peuples gaulois de la basse vallée de la Seine.

PE-14

Neuf

Pierre-Marie GUIHARD - Monnaie et société chez les peuples gaulois de la basse vallée de la Seine.Recherches sur les usages monétaires d'une région entre le début du IIIe et la fin du Ier siècle avant J.-C., 2012, 421 p., 69 fig., XXVII pl. (ISBN: 978-2-35518-016-3)

Plus de détails

67,00 €

En savoir plus

Traditionnellement, la monnaie gauloise est abordée comme un objet d’étude autonome, détaché de son environnement. L’usage qu’en avaient les Celtes de la Gaule préromaine n’a pas suscité de nombreux écrits, peut-être éclipsé par un art monétaire d’une exceptionnelle qualité. Pourtant, la monnaie, au même titre que tout autre objet issu de la Pensée, trouve sa justification par une fonction, matérielle et concrète pour les hommes amenés à la manipuler. La démarche qui est menée ici tente donc de combler cette lacune, à travers un exemple précis et représentatif : l’histoire monétaire des peuples gaulois de la basse vallée de la Seine entre le début du IIIe siècle et la fin du Ier siècle av. J.-C. Elle replace désormais la monnaie dans la société qui l’a engendrée.
Pour partir à la recherche des usages monétaires, il a été nécessaire de s’intéresser aux choix faits par les autorités émettrices en matière de types et de dénominations (poids et étalons), mais aussi de s’interroger sur le sens des légendes monétaires et les dynamiques de circulation, c’est-à-dire la durée et la destination des monnaies sur la région. La documentation prend en compte près de 4000 monnaies en or, argent, potin et bronze, toutes issues de milieux variés (trésors, gisements archéologiques et découvertes isolées). Pour gagner en substance, cette collecte préalable a été confrontée à deux autres sources de documentation. L’une est littéraire. Elle a permis, d’après les témoignages des auteurs grecs et latins, de replacer le fait monétaire dans son environnement socio-historique. L’autre est archéologique. Elle a favorisé, grâce à sa démarche objective, une meilleure perception du rapport des populations locales à la monnaie. De là, il a été possible de reconstituer depuis son origine, au début du IIIe siècle av. J.-C., l’histoire des pratiques monétaires dans la basse vallée de la Seine, tout en apportant des renseignements sur les contextes socio-économiques dans lesquels la monnaie a été employée.
Ce livre met ainsi l’accent sur l’aptitude des sociétés gauloises à bâtir leur propre système monétaire, bien loin du cliché d’un Astérix utilisant des sesterces pour ses achats.

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

13 autres produits dans la même catégorie :